Découvrir Peyrat-le-Château

Transports :
Gare Eymoutiers 05 55 69 10 11

> Autobus Peyrat-le-Château- Eymoutiers
1er et 3e jeudi de chaque mois : départ de Peyrat à 9h30 et retour d’Eymoutiers à 11h30

> Autobus Peyrat-le-Château – Limoges
Mercredi départ Peyrat à 13h15 et retour Limoges 17h50 sur réservation au 05 55 69 12 04

Le Musée
de la Résistance

Le Musée de la Résistance est consacré à la première Brigade de Marche Limousine des Francs Tireurs et Partisans Français du Colonel Georges Guingouin.

Les différents documents, objets, photos, armes, etc. permettent de mieux appréhender l’engagement de Georges Guingouin et de ses camarades.

Le Musée retrace la naissance, l’extension et les actions du maquis ; le rôle des femmes dans la résistance ; les drames de Tulle et d’Oradour ; la milice française ; les camps d’internement en Haute-Vienne et les camps de concentration nazis.

Une nouvelle salle a ouvert depuis juin reconstituant la reddition de Limoges le 21 août 1944 avec les uniformes d’époque.

Le musée a reçu l’agrément du Ministère de l’Éducation Nationale et il est adhérent à l’association MRN Reconnue d’Utilité Publique.

Les infos pratiques

Adresse

Avenue de la Tour – 87470 Peyrat-Le-Château
Tel : 05 55 69 40 23
Courriel : museedelaresistance@peyratlechateau.fr

Tarifs

3.50€/pers.
2.50€ pour les groupes à partir de 10 pers.
Gratuit pour les moins de 12 ans
Gratuit pour les adhérents à la carte culture MGEN
Scolaire nous contacter

Horaires d’ouverture hebdomadaires

Ouverture au public du 15 juin au 15 septembre:

du mardi au vendredi: 10h-12h30 / 14h30-17h30

du samedi au dimanche: 14h30-17h30

Visite possible toute l’année pour les groupes (10 pers. min.) sur réservation au 06 13 08 43 49/ 05 55 69 40 23

La tour

Tour carrée 

La tour-porte date de la fin du XVsiècle. C’est le dernier vestige de l’enceinte urbaine de Peyrat-le-Château. Construite sur un plan carré, elle est composée de 4 étages et d’un sous-sol. Chaque étage de 6 à 8 m² est desservi par un escalier à vis en pierre de taille de 120 marches situé dans l’angle sud-ouest éclairé par de petites baies superposées sur la façade sud. Ses façades sud et nord sont percées d’une large porte à arc brisé et d’une fenêtre à chaque niveau. La façade ouest porte deux latrines en encorbellement.

Au XIsiècle, la tour faisait partie de la deuxième enceinte de la ville qui était celle de la forteresse. Le faubourg du marché situé au nord de Peyrat-le-Château communiquait avec la ville murée par un pont levis que reliaient deux tours. Cette enceinte protégeait la motte castrale dominant le site.

Le tribunal

Le tribunal était sous l’ancien régime le siège de deux institutions :

La sénéchaussée de Peyrat avec, à sa tête, un juge chargé de rendre la justice au nom du roi et l’administration de 4 consuls car, depuis le XIIe siècle, la ville de Peyrat-le-Château, considérée comme ville libre, était administrée par 4 de ses habitants. Les consuls avaient des fonctions administratives (gestion du domaine et des biens communaux, entretien des fortifications…), fiscales (collecte des impôts) et judiciaires. Ils devaient rendre foi et hommage aux barons de Peyrat au nom des habitants de la ville (ce dernier devait jurer de respecter les chartes et privilèges accordés à la franchise de Peyrat).

Le barrage EDF

Après la seconde guerre mondiale, la vallée de la Maulde s’est révélée adaptée à l’implantation d’un barrage. On assistait alors à une augmentation de la consommation d’énergie avec le développement industriel.

En 1946, les travaux débutent pour la construction de la chute d’eau de Peyrat-le-Château sur la Maulde. En effet, cette dernière offrait près de Vassivière une possibilité exceptionnelle d’accumuler une réserve d’eau de 106 millions de m3 et d’une superficie de 1 000 hectares

Mais la Maulde n’apportait pas assez d’eau pour assurer le fonctionnement d’un tel projet. La construction de barrages, canaux et galeries souterraines sera alors nécessaire afin de dériver partiellement le débit de certains cours d’eau voisins et remplir ainsi le lac de Vassivière tout en assurant la rentabilité énergétique du projet.

Le barrage a été mis en eau entre fin 1949 et juin 1951. L’usine du Mazet a été mise en service en 1952.

Promenades

> Chemin des poètes

À travers une balade de 5 km (aller-retour), vous découvrirez ce sentier, ses pierres sculptées et ses poèmes gravés dans le granit. Vous traverserez le bois de Crozat (point culminant de la Haute-Vienne à 777m) pour arriver à la table d’orientation, sur le site des Roches Brunagères.

Sur le même site, vous pourrez découvrir les Tumulus de Quenouille et du Puy Labesse qui sont des tertres funéraires datant du 1er siècle de notre ère.

> Le sentier des rives

À pied, en VTT, à cheval, partez pour une aventure de 30 km sur le sentier de rives autour du lac : un parcours vallonné entre bois et landes, rives et sommets, passerelles sur pilotis, digue à fleur d’eau et ponts en planche de granit.

Vous en voulez plus, prolongez l’aventure en empruntant les variantes qui rallongent le parcours. Encore plus, Vassivière c’est 250 km de sentiers de petites randonnées balisées.

Insolite et unique, profitez des différentes facettes du lac ou de l’Île de Vassivière, randonnez au gré de vos envies en embarquant à bord des bateaux taxis gratuits qui sillonnent le lac entre Auphelle, l’Île de Vassivière et Broussas, en permanence de juin à fin septembre.

Télécharger le guide du sentier des rives sur le site du lac de Vassivière

> Le sentier des moulins

Peyrat-le-Château possède un riche patrimoine aquatique : étangs, vallée de la Maulde, de nombreux moulins dont le Moulin de la Tour et le Moulin de l’Eau (communaux), le Moulin Basset et la Maison des Moulins (privés). Parmi ce patrimoine, un ensemble sur le cours du “ruisseau des Moulins” ou ruisseau du Mazet entre les villages du Mazet et de Quenouille est superbe. Un cadre sauvage parsemé des vestiges de moulins très anciens avec meules et ouvrages hydrauliques. (d’après M. Auzemary). Depuis quelques années, en été, des jeunes ont dégagé de la végétation, puis nettoyé ces lieux de mémoire et des Associations locales (familles rurales) proposent en été des visites accompagnées. L’accès est ouvert au public toute l’année.

Randonnée de 7 km

> Chemin de saint Jacques de Compostelle dit chemin de la Vinade

Venez vous balader sur le chemin de la Vinade au abords de l’ancienne Tour des Lusignans dans un cadre de verdure magnifique.

Ce chemin retrace l’ancien chemin de Saint Jacques de Compostelle qu’empruntaient les pèlerins venant de Bénévent-l’abbaye aussi appelé Chemin de la Vinade (ancienne route qu’utilisaient les moines pour se fournir en vin).

Les marchés

Les marchés festifs organisés les mercredis de l’été de juin  (21/06, 05 et 19/07, 02/08 et 16/08) à fin août regroupent une quinzaine d’artisans, commerçants, créateurs, producteurs locaux et associations peyratoises s’y côtoyant pour vous faire découvrir leur travail, leur savoir-faire et le goût du terroir dans une ambiance musicale animée par des chanteurs.

Tous les mardis, jeudis, samedis et dimanches matin.
En saison tous les matins.

Une foire est organisée le 3e lundi de chaque mois.

Marchés nocturnes

Tous les étés, des marchés nocturnes ont lieu le mercredi dans les jardins de la Tour de Peyrat (21/06, 05 et 19/07, 02/08 et 16/08). Ce sont une quinzaine de producteurs, artisans, créateurs, commerçants et associations au savoir-faire traditionnel qui participent à cet événement dans une ambiance conviviale et festive animée par des groupes de musique dans le magnifique cadre du jardin de la Tour.